Badges

Staff

Valérie GERARD

Coworking Community Manager – Silicon Sentier

Compétences: behappy, community management, entremetteuse numérique, just try it, music is the answer, smile, speaks english without a french accent

« Gerard ». Cela n’évoque pas de prime abord une brune méditerranéenne au sourire aussi large que la panse de Depardieu. « Gerard. Valérie Gerard ». Bondé au premier étage du Numa, le coworking est son terrain d’action. Elle, Valérie, est la community manager de cet espace de travail. Mais ce n’est peut être qu’une couverture. Une autre … Ecossaise pendant 19 ans mais moins poilue que Sean Connery, elle a été hôtesse de l’air, agent immobilier et même sushi chef itinérante. Elle vous parle de tous ces pays où elle a été en mission avec son Robert 47 Magnum, le plus gros dictionnaire de tous les temps, son arme pour comprendre. Parce que sa mission dans la vie est peut être là, comprendre l’autre. En mission à Paris depuis 2 ans, elle est l’Octopussy de Silicon Sentier, ses petits bras s’agitant partout pour satisfaire les coworkers. Mais que fait-elle de ses 8 bras ?

Tu fais quoi à NUMA Valérie ?

Le rôle de Valérie, aujourd’hui, il consiste à animer la communauté de coworkers présent à NUMA.
Dans cet imposant bâtiment, au 1er étage se trouve en effet un espace de coworking. Une population d’environ 100 personnes composée de freelances, d’étudiants, d’entrepreneurs et de salariés qui se retrouvent pour créer, échanger, partager des ressources ou des idées. Un espace convivial où tout est fait pour faciliter les interactions et favoriser l’émergence de nouveaux projets. Chaque jour, elle s’occupe de faire vivre cet étage, de le connecter avec les autres étages du lieu, de favoriser le lien entre les coworkers et donner de la visibilité à chacun sur les projets qui émergent. Faire en sorte de créer de la vie au sein même de l’espace.

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Concrètement, et même si elle s’occupe également de faire vivre la page facebook Numaconnect ainsi que le fil tweeter NumaLive, le rôle de Community Manager, pour Valérie, c’est de l’animation « In Real Life » et ça passe principalement par l’organisation de plusieurs évènements ‘communautaires’ :

Les Co-Lunchs : un évènement organisé tous les vendredis entre 13h et 14h qui permet à chacun de se rencontrer, d’expliquer ses projets, ses besoins, d’échanger sur leurs problématiques en cours et de permettre à tous de suivre régulièrement l’avancée du travail de leurs colocataires.

Il y a aussi La Cocotte, la soirée mensuelle de pitch qui vise à "connecter Numa" et où chacun à l’opportunité de pitcher son projet devant les acteurs du Numa.

Et puis Valérie assure également un suivi des coworkers résidents au mois : Un rendez-vous mensuel en tête-à-tête elle pour un feedback afin de comprendre ce qui fonctionne bien, ce que fonctionne moins bien, et pour voir comment améliorer le lieu. Ce rdv permet également de mesurer ce que les résidents apportent à l’eco-system et ce que l’eco-systeme peut leur rendre en retour. Elle pense aussi à d’autres projets, comme l’organisation de petits déjeuners les premiers lundi de chaque mois, afin, notamment, d’intégrer les nouveaux arrivants.

Mais ça ne s’arrête pas uniquement là : conseils, mise en relations, échanges de rires, encouragements, câlins… Animer des coworkers de tous horizons, c’est aussi et surtout devoir être proche d’eux, leur montrer que cet espace c’est avant tout leur espace, c’est de les aider à se l’approprier, à le faire vivre, à le faire évoluer… Car au final, le but, c’est avant tout cela, permettre à la communauté de gérer et d’animer eux même leur étage car, comme elle le dit, "c’est avant tout la communauté qui fait de ce lieu ce qu’il est".

Accompagner les Coworkers, les rendre autonome dans la gestion du lieu, dans un éclat de rire, elle résume sa fonction en expliquant que "quelque part, je suis un peu comme leur maman" Et la « maman des coworkers » de conclure cet échange par un mot pour ses enfants adorés :

"Love you, and don’t forget that music is the answer"