Badges

Matthieu Eluard

I’m CEO, ma biche – En cours de création

Compétences: Business model, contrôle de gestion, cuisine, dystopie, excel, finance, trésorerie, vba

Entrepreneur, CEO, initiateur d’un projet – Application de shopping géolocalisée et plus généralement dans le mobile to store.

Portrait réalisé par Laura Doupeux

On se rencontre au Numa. Qu’y fais tu en ce moment ?

Je développe mon projet d’application mobile / site internet de shopping géolocalisé ou mobile to store, à savoir un moyen pour l’utilisateur de connaître les commerces qui l’intéressent autour de lui.

A quel stade du projet es tu ?

Au prototypage.

Pourquoi t’être lancé dans ce projet ?

Je suis contrôleur de gestion, et jeune diplômé, donc a priori je ne me destinais pas à créer une application. Mais je suis attiré par l’entrepreneuriat; j’avais envie de développer ma propre idée, de produire quelque chose d’"artisanal", avec mes mains, quelque chose d’utile qui serait un peu mon bébé (et qui si possible me ferait vivre !)

Que viens tu chercher en venant travailler au Numa ?

Venir ici me donne beaucoup de motivation, c’est une effervescence continuelle. C’est le bon endroit pour échanger à propos de son expérience, s’inspirer de celle des autres, et surtout un bon moyen de créer son réseau.

Au fil du temps on se rapproche des gens parce qu’on les voit tous les jours, on devient potes ! J’ai commencé il y a un an à travailler à La Cantine, et j’ai tout naturellement migré ici dès l’ouverture. Une chose est sûre, je n’avancerais pas de la même façon en bossant de chez moi.

Comment se dessine la suite de ton projet ?

La prochaine étape c’est constituer une équipe. Pour l’instant je pallie aux différents besoins seuls. Par exemple je me suis mis au code – grâce à des plateformes d’apprentissage comme Codeacademy – mais ça ne suffira pas bien sur.

Quels traits de personnalité faut-il avoir pour entreprendre ?

Tout d’abord il faut être motivé par une profonde envie, la mienne c’est de changer le monde, au moins un peu !
Ensuite il faut choisir le bon moment. C’était mon cas, entre la fin de mes études et la vie active, le moment d’oser me lancer. Si ça ne marche pas je n’aurai rien perdu, j’aurai juste gagné en expérience.
Surtout, je pense qu’il ne faut pas avoir peur de sortir de sa zone de confort, et accepter d’avancer dans son projet brique par brique, parce que le processus est long.

PORTRAIT CHINOIS

Si tu étais…
Une invention dans le domaine du web : CSS
Un réseau social : Twitter
Une appli : Pinterest
Un média : Frenchweb et Maddyness
Un autre métier : menuisier
Un livre : Les Robots de Isaac Asimov

Portrait réalisé par Laura Doupeux