PSES va vous proposer un cycle de conférences, de talks, de rencontres,
avec des bidouilleurs, des "gens du réseau", des artistes, des
hacktivistes, des entrepreneurs, des journalistes, des curieux…”/>

Pas Sage en Seine 2013 2#

Pas Sage en Seine 2013 se tiendra du 20 au 23 juin 2013 à la Cantine à Paris. Comme chaque année depuis maintenant 5ans,
PSES va vous proposer un cycle de conférences, de talks, de rencontres,
avec des bidouilleurs, des "gens du réseau", des artistes, des
hacktivistes, des entrepreneurs, des journalistes, des curieux…

Date : 21 juin 2013 11:00 – 23:30

Speakers (8) : Michèle Turbin, Maurice Audin (bearstech), Laurent Chemla, Benjamin Sonntag (Octopuce), Benjamin Bayart, Jérémie Zimmermann, Julien Goetz, Jean Marc Manach

Participants (0) :  

Vendredi 21

Des lois censées vous protéger aux entreprises qui rêvent de tout savoir sur vous, il devient de plus en plus compliqué de garder sa vie privée « privée ». Ça l'est encore plus lorsque les principaux concernés vous répondent « Je n'ai rien à cacher. ». Cette affirmation est-elle vraie ? À quels risques nous expose-t-elle ?

Pourquoi et comment en sommes-nous arrivés à tout ceci et, plus important encore, comment faire pour prendre pleinement conscience que si… nous avons tous quelque chose à cacher.

Cette cartographie est participative, collaborative et accessible au plus grand nombre. Elle permet de rendre visible la prolifération des caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant. Dès maintenant, chacun et chacune peut s’approprier le ite, participer, partager ses idées, informer et se réapproprier l’espace urbain ! Lyon, Bourges, Marseille, Paris, Toulouse, Angers, Clermont-Ferrand, Rennes, Dijon, Luxembourg et même Seattle sous l'impulsion de Jacob Appelbaum ont déjà lancé leur site sous SPIP avec fond de carte OSM.

  • 17h00 – 18h00 : Spyou (turblog) – @maisonquitweet : techno étudiées et retenues, possibilités ouvertes et celles véritablement réalisées, 2/3 mots sur les travaux associés, câblé v.s. wireless, fonctionnalités fun et avenirs possibles. Vous pouvez avoir un aperçu surspyou.org .
  • 18h00 / 19h00 – Benjamin Sonntag (vincib) : Spamker, donner la fessée aux spammeurs francophones.
    Sur fond d'enquête utilisant des méthodes d'investigations policières & hackeuses, on peut aujourd'hui remonter les spammeurs français qui utilisent des fichiers collectés illégalement.
    On a rapidement trouvé dans ces spammeurs des partenaires de la CNIL dans la prétendue lutte contre le spam…
    Nous dévoilerons pendant cette conférence un outil en ligne permettant de remonter ces réseaux, leurs connexions, leurs clients, et certains intermédiaires.
    But de l'opération : donner la fessée aux spammeurs (sur le thème du Name & Shame US), prévenir la CNIL et la faire bouger sur le fléau de l'utilisation de fichiers illégaux, et de démarchage sauvage. Enfin, si la loi le permet, attaquer en justice, preuve à l'appui.
  • 19h00 – 20h00Domi & Jujusete : Le 56K, on en parle, on en collecte en urgence (ou pas) pour envoyer là où on ne peut plus se connecter que par ce biais puisque les réseaux sont coupés/censurés/filtrés. Mais concrètement, comment ça fonctionne techniquement ?
    On va parler Radius, RTC, tubes en tous genres, FAI associatifs (parce que c'est bien) et de l'utilité d'avoir toujours un vieux modem 56K à la maison, on sait jamais… Et d'en faire don quand on en a plus d'un parce que oui, ça peut aider vraiment beaucoup.
  • 20h00 – 21h00 : Benjamin Bayart (ex-président / porte-parole de FDN ) / FTTH – Fiber To The Home
  • 21h00 – 21h30 : Jérémie Zimmermann : Nos machines sont-elles encore réellement nos amies? (lightning talk)
  • 21h30 > 00h00 : Projection du film « la contre-histoire de l'internet ». Intervention de J-M Manach (manhack) et de Julien Goetz pour un débat autour du film.

 

Share