Reflets.info : Emission radio live / "La crise ? Quelle crise ? La crise j'y crois pas, c'est que dans les media !"

Après le printemps arabe, le printemps de l'occident contre la "dictature" des marchés ? L'émission de janvier abordera la "crise", mais celle qui est censée s'être résorbée, celle de la finance et des banques. Où en est le système financier en ce début 2013 ? Et au passage, qu'en est-il de l'état des banques aujourd'hui ? Sommes-nous à l'abri d'un nouveau tsunami bancaire et financier ?
 

Date : 25 janvier 2013 18:45 - 21:00

Intervenants (4) : Olivier Delamarche (Platinium Gestion), Dany Lang, Jean-Michel Quatrepoint, Eric Valatini

Participants (37) : 37 anonymes

Invités : 

  • Olivier Delamarche, Associé et gérant de Platinium Gestion 
  • Dany Lang, maître de conférence en économie à Paris 13, secrétaire du collectif des économistes atterrés
  • Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économique, auteur.
  • Eric Valatini, trader en Asie pour une grande institution bancaire, fondateur de MarginCall.fr

Animé par : 

  • BlueTouff
  • Drapher, Journaliste pour TV5Monde, membre de Reflets.info, ex-programmeur en Basic sur Apple II et heureux possesseur d'un modem 9600 bauds.
  • Kitetoa : dinosaure du Net. Journaliste pour le Canard Enchaîné et co-fondateur de Reflets.info.

>> Participation gratuite et ouverte à tous - inscription sur cette page (à gauche) << 
 

A propos de Reflets.info

Le reflet n’existe pas sans le modèle originel. Reflets.info fait le pari de devenir le reflet d’une société, des individus qui la composent. De leurs interrogations, de leurs inquiétudes, mais surtout, de leurs espoirs.

Des espoirs de démocratie, de partage, de solidarité, de bien-être et de tant d’autres choses.

Reflets.info est le point de rencontre entre des journalistes, des hackers et ceux qui se sentiront concernés par notre démarche.

Des journalistes car ils sont des médiateurs, des porte-voix, des poils à gratter. Des hackers parce qu’ils sont ceux qui comprennent ce réseau qui héberge Reflets.info. Ils sont les mieux placés pour analyser les enjeux de son développement.

Le site est né d’un constat. Celui d’une presse qui s’auto-détruit. Dans une course effrénée à l’immédiateté, les journaux négligent la réflexion, ne prennent plus le temps d’analyser les faits, d’en tirer des enseignements, encore moins de faire de la prospective. Il faut être le premier à répercuter une information. Quitte à la développer au fil de la journée. Cette démarche pose un petit problème : une information chasse l’autre en permanence. In fine, rien n’est approfondi. Quant au droit de suite, il est marginal, peut-être même inexistant.

Partager